Panne Facebook du 4 octobre 2021 : que s’est-il passé ?

Lundi 4 octobre 2021, tous les services liés à Facebook ont été inaccessibles pendant plusieurs heures. La coupure a notamment touché Messenger, WhatsApp, Instagram, Oculus et Mapillary. L’incident a également affecté les sites autorisant les internautes à se connecter avec leurs comptes Facebook. Paniqués, les utilisateurs ont cherché la cause de la panne sur Twitter, Signal, Telegram, Discord… 

Panne Facebook : récapitulatif de la soirée du 4 octobre

La panne Facebook d’octobre 2021 a débuté vers 17 h 40 (15 h 40 GMT). Le réseau social est soudain devenu indisponible. Le phénomène s’est ensuite étendu à ses différentes filiales. Pris de court, les usagers ont migré massivement vers les plateformes concurrentes pour comprendre la situation. Ils ont ainsi découvert la gravité des problèmes techniques des applications Facebook. 

Vu les symptômes, certains utilisateurs pensaient à une attaque par déni de service distribué (DDoS). Cette impression a par ailleurs été renforcée par l’effet typique des messages d’erreur. Les humains et les applications ont souvent tendance à multiplier les requêtes pour obtenir une réponse plus satisfaisante. Ces réactions entrainent forcément une hausse exponentielle du trafic, comme lors d’une cyberattaque.

Entre-temps, le porte-parole du groupe Facebook a confirmé la panne générale et présenté des excuses sur Twitter. Il a évoqué un dysfonctionnement grave qui a perturbé l’ensemble des services du réseau social. Néanmoins, l’équipe travaillait le plus rapidement possible pour résoudre l’incident et éliminer tout bug. Les sites impactés ont finalement rétabli leurs services vers 0 h 45 (22 h 45 GMT).

Après le retour à la normale, Facebook a expliqué l’origine de la panne dans un communiqué officiel. Il s’agissait d’une erreur de mise à jour BGP qui a bloqué l’accès aux services DNS. Autrement dit, une reconfiguration de routeurs a empêché ses data center de communiquer entre eux et avec Internet. Ce type d’incidents passe souvent inaperçu. Toutefois, l’interruption a pris une ampleur proportionnelle au milliard d’utilisateurs des réseaux sociaux de l’écosystème Facebook. 

Panne Facebook : récapitulatif de la soirée du 4 octobre
Par Wachiwit / Shutterstock

Adresses DNS et protocoles BGP : késako ?

La panne Facebook d’octobre 2021 est associée à des erreurs DNS par la plupart des utilisateurs à travers le monde. Effectivement, les navigateurs affichaient souvent ce type de messages. D’autres programmes signalaient juste l’impossibilité de se connecter aux serveurs. Cependant, ce problème est seulement le symptôme d’une défaillance sous-jacente et de grande ampleur liée au protocole BGP

Pour comprendre cette panne géante, il faut revenir sur quelques bases du Web comme le Domaine Name System. Qu’est-ce qu’un DNS ? Cette abréviation signifie littéralement « système de noms de domaine ». Ce service permet de trouver les adresses IP correspondant aux noms de domaine Internet. De ce fait, l’IP deviendra injoignable, si l’adresse DNS ne peut pas être résolue par d’autres terminaux. 

L’opération dépend toutefois du Border Gateway Protocol (BGP), soit « protocole de passerelle frontière ». Ce mécanisme permet aux systèmes autonomes d’échanger des informations de routage sur Internet. Ainsi, les ordinateurs du réseau auront accès aux itinéraires requis pour trouver et transmettre les paquets de données des serveurs

Sans BGP valide, les FAI ne pourront pas détecter les routeurs et trouver les centres de données recherchés. En effet, ces derniers n’ont pas communiqué les moyens nécessaires pour être identifiés et utilisés. Tout se passe donc comme si le réseau source n’a pas partagé avec le reste d’Internet la carte pour l’atteindre. Dans ce cas, le service deviendra indisponible sur le Web, comme Facebook le 14 octobre 2021. Ses serveurs étaient ainsi déconnectés du réseau mondial

Adresses DNS et protocoles BGP : késako ?
Par tanuha2001 / Shutterstock

Migrer vers d’autres applications de messagerie instantanée quand Facebook & Co tombent en panne

Twitter était sans conteste le premier réseau de secours lors de la panne Facebook d’octobre 2021. Instagram a twitté des excuses sur son compte officiel dès le début de l’incident, suivi par le groupe lui-même. Le site de partage de photos a aussi confirmé qu’il s’agissait d’un incident informatique interne à travers le hashtag « instagramdown ». Twitter a d’ailleurs profité de l’occasion pour se moquer de la concurrence en postant « hello literally everyone »

De son côté, Telegram a aussi publié un tweet pour attirer l’attention des utilisateurs d’applications de messagerie instantanée. Cet acte opportuniste renforce toutefois le statut du rival du réseau social Facebook. La jeune plateforme a néanmoins séduit un nouveau public durant cette panne généralisée. Ainsi, elle s’est propulsée de la 56e à la 5e place du top des applications téléchargeables gratuitement aux USA. 

Moins sarcastique que son hébergeur, Signal a twitté « bienvenue tout le monde » pour marquer la forte hausse de son nombre d’utilisateurs. Cette application de messagerie est notamment plébiscitée pour son niveau de sécurité. Toutefois, le cryptage de Telegram semble plus convaincant pour les institutions, notamment en France. Ce service se démarque également des autres médias sociaux en autorisant le partage de fichiers volumineux. 

Enfin, Discord a poursuivi sa démocratisation durant cette grave panne informatique touchant Facebook dans le monde. Pour rappel, la plateforme a déjà connu un succès remarquable durant la pandémie de Covid-19. Elle est ainsi passée du statut d’appli pour gamers à celui de nouveau réseau social tendance. Depuis, le service ne cesse d’augmenter son nombre d’utilisateurs actifs mensuels.

Quand Netflix twitte sur la panne Facebook avec un meme de la série Squid Game

Source image de couverture : Hadrian / Shutterstock.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Les dernières nouvelles

Vous voulez rester au courant des dernières nouvelles ?

Nous aimerions avoir de vos nouvelles ! Veuillez remplir vos coordonnées et nous resterons en contact. C'est aussi simple que cela !