Comment miner des cryptomonnaies en 2022 ?

Le terme « minage » est devenu un incontournable dans le domaine des cryptomonnaies. Il indique diverses manipulations à réaliser sur un réseau pour ceux qui souhaitent investir dans cette monnaie virtuelle. Que signifie exactement ce terme ? Comment l’utiliser efficacement ?

Qu’est-ce que le minage ?

Avant de vous concentrer sur le mot « minage » et ses implications sur les cryptomonnaies, comprenez d’abord la Blockchain. La maîtrise de ce concept vous sera très utile pour acheter crypto, puis, acheter ethereum ou une autre valeur digitale.

La technologie Blockchain est un registre indiquant l’intégralité des interactions des participants à celle-ci. Chaque opérateur dispose de sa version concernant ce journal pour une plus grande transparence. Ainsi, chacun des participants peut voir les actions des autres et n’aura pas la possibilité de falsifier des informations. La Blockchain est également utilisée pour vendre ou acheter des cryptomonnaies.

« Miner des cryptomonnaies » est donc une activité importante. Elle a 2 objectifs :

  • Vérifier que les transactions de crypto sont conformes ;
  • Et permettre l’émergence de nouvelles monnaies virtuelles.

Le minage est la technique adéquate pour les atteindre. Pour le réaliser, les mineurs doivent entreprendre diverses actions très complexes. Ils doivent résoudre des calculs extrêmement compliqués. Cela leur permet de vérifier les transactions d’une Blockchain et d’en créer une nouvelle.

Le minage est-il rentable ?

Vous l’aurez compris, miner des cryptomonnaies n’est pas une activité facile. Cette action nécessite la maîtrise de techniques de calcul complexes et un matériel adéquat. Le mineur qui parvient à bout des algorithmes de cryptage de la Blockchain peut alors « sceller » cette dernière. Ce faisant, il peut mettre en place un nouveau bloc utilisable. Cela lui vaut alors d’être primé par des monnaies virtuelles.

« Miner » peut donc être une activité rentable d’après certains critères. Tout dépendra de la valeur de la nouvelle cryptomonnaie obtenue, ainsi que des frais de transaction sur la Blockchain. Le taux d’émission de cet argent influe également sur sa valeur.

Enfin, plus l’argent virtuel est rare, plus il est cher. La rareté des cryptomonnaies leur confère une valeur plus ou moins élevée. Ainsi, leur minage peut être rentable ou engendrer des pertes. Depuis quelques années, un mineur ayant réussi à lancer une nouvelle Blockchain gagne 6,25 BTC (Bitcoin) par bloc. Fin 2021, cette somme correspondait à 222 800 USD.

Qu’est-ce que le minage ?
Source Andrew Krasovitckii / Shutterstock

Quelles cryptomonnaies miner cette année ?

Vous souhaitez miner ? Vous devez donc repérer les cryptomonnaies qui vous offriront le plus d’avantages. Pour l’année 2022, certaines monnaies digitales se sont démarquées.

Depuis sa création et de nombreuses années, le Bitcoin est la référence dans le domaine de la crypto. Cela tient à sa valeur très élevée. Si vous minez cette monnaie, vous pouvez donc gagner 6,25 BTC. Cependant, cette activité est compliquée à cause des algorithmes à décrypter et des dépenses liées à cette action.

L’Ethereum (ETH) est la seconde crypto-devise la plus minée au monde. Très innovant, cet argent virtuel a une haute capitalisation en Bourse. La création d’une nouvelle Blockchain vous rapportera 2 ETH. Cependant, les mineurs doivent se dépêcher de travailler. Le lancement prochain de l’Ethereum 2.0 entraînera une modification des algorithmes actuels. Un réajustement des connaissances et des méthodes de décryptage à employer s’avère alors indispensable.

Si vous souhaitez agir sur le long-terme, minez le Zcash (ZEC). Spécialisée dans la protection de la vie privée, cette crypto offre de nombreuses opportunités de minage. Pour chaque action réussie, vous toucherez 2,5 ZEC par bloc. Toutefois, vous aurez besoin d’une puissante mémoire vive pour vous aider dans le décryptage des calculs de la technologie.

Comment miner des cryptomonnaies ?

Afin de miner des cryptomonnaies, il est nécessaire de valider les transactions réalisées sur une Blockchain. Pour cela, vous devez disposer :

  • De connaissances en mathématiques ;
  • De temps ;
  • Et d’un matériel performant pour réaliser divers calculs permettant le décryptage de la chaîne de bloc.

Les mineurs sont mis en compétition pour savoir qui validera les données obtenues. Cette étape s’appelle « le protocole de consensus » et elle peut prendre 2 formes :

  • La Proof of Work (PoW) ;
  • Ou la Proof of Stake (PoS).

Certaines Blockchains utilisent la PoW ou preuve de travail en français. Cette mesure sollicite la résolution d’une équation donnée pour valider une transaction. Cette étape requiert une grande performance, d’où la nécessité d’un ordinateur adéquat. Une fois qu’un mineur a résolu l’équation, il valide la transaction et reçoit une rémunération pour son travail.

La PoS (preuve d’enjeu), quant à elle, ne nécessite pas la résolution d’une équation pour valider une transaction de crypto. Ce système est appliqué sur certaines Blockchain comme Ethereum. Il recourt à des validateurs qui ont investi de l’argent en monnaie digitale pour confirmer des transactions. Lesdits agents sont choisis au hasard et leur mission consiste à s’assurer de la bonne réalisation de ces dernières. L’argent mis en jeu par les validateurs est un garant de leur implication et de leur probité. Ainsi, s’ils travaillent mal, ils peuvent perdre leur fond de départ. En revanche, ils sont récompensés en cryptomonnaie pour chaque bloc validé.

Pour ceux qui ne sont pas familiers des concepts compliqués du minage de crypto, il existe des solutions plus simples.

Comment miner des cryptomonnaies ?
Source PowerUp / Shuterstock

Le Cloud Mining

Vous voulez devenir mineur en monnaie digitale, mais vous avez un budget limité ? Tournez-vous vers le Cloud Mining. Cette solution vous permet de miner sans investir dans des moyens coûteux. Pour cela, passez par des entreprises disposant du matériel et de la puissance de calcul adéquats.

Actuellement, de nombreuses plateformes pratiquent le Cloud Mining. Elles vous proposent des contrats vous permettant de créer votre propre portefeuille de crypto. Vous vous servirez ainsi de celle-ci pour travailler sur une Blockchain. Lesdits contrats prennent différentes formes. Certains vous font passer par serveurs privés virtuels (VPS) qui œuvreront pour vous. D’autres vous font louer les services d’entreprises qui se chargeront de miner à votre place. Enfin, des contrats spécifiques paient les dépenses des mineurs en matière de maintenance de matériel et de consommation électrique. Toutefois, cette méthode est peu courante car trop onéreuse.

Le Cloud Mining est une solution de plus en plus connue. En diminuant les dépenses des mineurs tout en leur permettant de faire des profits, il est très apprécié. Cependant, sa popularité grandissante fait qu’il existe de nombreuses arnaques à son propos. Vous devez donc vous en méfier avant de faire un investissement quelconque.

Ouvrir un Wallet et avoir un compte sur une plateforme de Cloud Mining

Pour miner des cryptomonnaies, ouvrez un Wallet (portefeuille) sur une plateforme de Cloud Mining. La procédure est très simple. Commencez par créer votre Wallet pour disposer d’un fond de monnaie digitale. Votre portefeuille peut être physique sous la forme d’un espace de stockage ou d’une clé USB. Il peut aussi être digital s’il se présente comme une application sur un smartphone ou un ordinateur.

Une fois que vous êtes en possession de votre Wallet, inscrivez-vous sur une plateforme de Cloud Mining. Il vous suffira de donner votre adresse e-mail et votre numéro de téléphone, puis de créer un mot de passe. Une fois votre profil ouvert, lancez l’opération de minage. Rendez-vous sur l’onglet « Miner » de votre espace personnel et cliquez dessus. Cette étape peut être réalisée depuis un ordinateur ou un téléphone selon la plateforme.

Une fois le minage lancé, vous n’aurez plus qu’à attendre, car la plateforme se charge de toutes les actions nécessaires. Vous recevrez alors vos revenus toutes les 30 ou 40 minutes. Vous pourrez ainsi les utiliser pour acheter ou revendre des actifs numériques. Vous devez seulement vous assurer de :

  • surveiller les opérations réalisées par la plateforme ;
  • renouveler ces tâches toutes les 4 heures.
Ouvrir un Wallet et avoir un compte sur une plateforme de Cloud Mining
Source husjur02 / Shutterstock

Qu’est-ce qu’un pool de minage ?

Miner des cryptomonnaies peut se faire en solo ou en groupe. Si vous choisissez la seconde option, vous devrez donc intégrer un pool de minage. Vous coopèrerez donc avec d’autres mineurs pour décrypter une Blockchain. Ce processus facilite cette tâche. Les avantages obtenus seront alors partagés de manière équitable entre chaque mineur.

Le fonctionnement d’un pool de minage est régi par 3 principes distincts. Le premier est un le protocole de travail coopératif. Le groupe devra donc œuvrer sur un bloc qui lui a été attribué. Le second principe est le recours à un service minier coopératif. Ce dernier est réalisé sur un serveur. Chaque minier peut alors y concentrer sa puissance de calcul nécessaire au décryptage d’un bloc. Cette mesure permet de maintenir un bon rythme de production et de faire des profits. Le dernier principe est l’utilisation d’un logiciel minier. Un programme de minage a des spécificités précises. Vous devez ainsi bien choisir celui du pool que vous allez rejoindre.

Une fois que vous avez intégré un groupe, l’outil vous enverra des données que vous devrez décrypter. Dès que vous avez fini votre tâche, vous pouvez aider un autre membre du pool en l’assistant dans son travail. Grâce au logiciel minier, votre activité est authentifiée et vous recevrez le paiement adéquat.

Le matériel pour le minage de Bitcoin ou Ethereum

Comme annoncé précédemment, un matériel spécifique est donc nécessaire, que ce soit pour le traitement d’un bloc Bitcoin ou Ethereum. Voici donc les éléments indispensables pour effectuer cette activité.

Pour décrypter le Bitcoin, munissez-vous :

  • De cartes graphiques performantes qui réaliseront les calculs adéquats ;
  • D’une carte-mère de qualité qui facilitera le taux de hachage nécessaire pour le minage ;
  • D’une mémoire vive puissante pour faciliter les calculs ;
  • Ainsi que d’un disque dur de grande capacité qui accueillera votre système d’exploitation et votre logiciel de mining.

Pour l’Ethereum, vous devrez surtout vous concentrer sur la carte graphique, la clé de voûte pour le décryptage de cette cryptomonnaie. Vous aurez besoin évidemment des mêmes éléments que lors du minage du Bitcoin pour conserver vos données et les travailler.

Outre ce matériel de base, vous devez également posséder d’autres éléments indispensables. Une alimentation électrique performante sera ainsi primordiale pour répondre aux besoins de vos cartes graphiques (GPU). Plus vous en aurez un nombre important, plus d’énergie cela nécessitera. L’utilisation constante de matériel électronique génère aussi beaucoup de chaleur. Pour éviter les surchauffes, vous devez disposer d’une bonne climatisation.

Pour vous aider à miner du Bitcoin ou de l’Ethereum, vous devez posséder un portefeuille. Comme expliqué précédemment, vous aurez le choix entre un Wallet physique (support physique ou clés USB) ou dématérialisé (sur le web). Enfin, vous devez utiliser le bon logiciel de mining pour mener vos diverses actions de décryptage. Assurez-vous que l’outil que vous avez choisi prend parfaitement en charge votre système d’exploitation ainsi que votre carte graphique.

Image de couverture Coyz0 / Shutterstock

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Les dernières nouvelles

Vous voulez rester au courant des dernières nouvelles ?

Nous aimerions avoir de vos nouvelles ! Veuillez remplir vos coordonnées et nous resterons en contact. C'est aussi simple que cela !