High-TechgamingL'avenir des systèmes d'infodivertissement automobile : intégrer jeux et divertissement

L’avenir des systèmes d’infodivertissement automobile : intégrer jeux et divertissement

Les ordinateurs équipent aujourd’hui de nombreux véhicules. Les interfaces d’information-divertissement figurent parmi les applications les plus courantes de cette technologie. De nos jours, la connectivité est au cœur de tout équipement destiné à un usage quotidien. Les systèmes embarqués que l’on retrouve sur les modèles récents de voitures ne dérogent pas à cette tendance et proposent de nombreuses fonctionnalités.

L’amusement dans les infodivertissements embarqués des voitures

L’infodivertissement embarqué est un équipement qui permet d’assister le conducteur en lui fournissant les informations sur la voiture et des services de communication. De plus en plus de constructeurs automobiles incorporent la notion de divertissements dans ce système, grâce aux progrès apportés dans la conception de cet équipement, notamment une meilleure connectivité de fonctionnalité.

L’infodivertissement suscite le même niveau d’engagement que les joueurs trouvent sur les plateformes de jeux d’argent en ligne et les casinos avec bonus sans dépôt. Les amateurs de voitures sont d’ailleurs activement à la recherche de nouvelles perspectives à travers cet équipement et l’intégration de ce moyen de divertissement permet de répondre à cette sollicitation.

Quelles sont les fonctionnalités sur les interfaces d’infodivertissements embarqués ?

Le progrès technologique influe sur l’industrie automobile, notamment à travers les équipements comme le système d’infodivertissement embarqué. La connectivité représente une grande partie de cette évolution. Agissant comme le cerveau de la voiture, cet outil dispose de nombreuses fonctionnalités qui permettent d’améliorer la performance de la voiture et de fournir les informations aux conducteurs pour garantir un niveau optimal de sécurité.

Les interfaces d’infodivertissements agissent avant tout comme un tableau de bord intelligent. Cela signifie qu’ils indiquent l’état général du véhicule, comme la vitesse et le niveau de carburant. Cet équipement peut aussi indiquer des informations supplémentaires utiles comme les paramètres des charges, le chauffage et le climatiseur. D’autres fonctionnalités permettent d’assister dans la conduite :

  • La caméra 360 °
  • Le système de navigation
  • Le radar de marche arrière
  • Le bloc de réglage de la gestion du mode de conduite

En plus de ces fonctions primaires, l’infodivertissement embarqué inclut aussi des fonctionnalités divertissantes. Il dispose d’outils de communication qui permettent de passer les appels et de se connecter à internet. Grâce à la technologie Bluetooth, vous pouvez connecter votre équipement à votre smartphone et accéder aux différentes fonctions multimédias. Vous pouvez ainsi écouter de la musique, regarder des films et interagir avec l’équipement grâce à son écran tactile qui facilite sa manipulation.

Ce à quoi il faut s’attendre sur les systèmes d’infodivertissement automobile futurs

Les constructeurs intègrent de plus en plus de composants électroniques dans les nouveaux véhicules. De nos jours, plus de 80 % des véhicules neufs vendus sont équipés d’une interface d’infodivertissement et cette progression devrait se poursuivre en équipant les modèles davantage de fonctionnalités numériques pour une meilleure connectivité.

Les constructeurs proposent des modules plus sophistiqués et plus connectés pour répondre à la demande de la clientèle. Il est ainsi possible de synchroniser l’interface à un smartphone via des applications dédiées.

Les défis à relever pour intégrer le divertissement dans les systèmes d’infodivertissement embarqué

Si les systèmes d’infodivertissement embarqué proposent de nombreux avantages, le déploiement de cette technologie doit considérer l’aspect réglementaire. En effet, dans de nombreux pays d’Europe, même si le système équipe de nombreuses voitures, la réglementation interdit l’utilisation de certaines des fonctionnalités, en particulier sur l’aspect divertissement.

  • L’utilisation de dispositif de repérage de radar est interdite
  • Le Code de la route interdit l’utilisation de fonctions multimédias durant la conduite.

Par ailleurs, si le concept tend à se démocratiser, il reste optionnel pour la plupart des automobilistes. Et pour cause ! Les utilisateurs attendent des constructeurs la conception d’interfaces modernes, élégantes et hautement pratiques. Leurs attentes s’articulent autour de certaines spécificités comme la taille de l’écran, les fonctionnalités et la performance.

Les constructeurs proposent un système d’infodivertissement natif pour chaque marque et intègrent les fonctionnalités essentielles pour répondre à la demande des clients. Cela a permis de rendre les véhicules plus sûrs et de réduire les accidents de la route. Toutefois, cela représente un autre défi que doit relever la démocratisation d’équipements de qualité.

L’électronique représente environ 40 % du prix d’achat d’une voiture neuve et pourrait atteindre 50 % en 2050. De ce fait, choisir un système d’infodivertissement embarqué peut faire varier le coût d’acquisition d’un véhicule. Les utilisateurs qui souhaitent bénéficier d’équipements puissants doivent donc payer plus cher, ce qui rend ces derniers réticents à l’adoption d’un outil performant. Les constructeurs doivent ainsi proposer des systèmes performants et abordables pour séduire les clients.

[td_block_14 category_id="_current_cat" limit="6"]